Visite du président du gouvernement Philippe Germain au Médipôle

Le 6 mai 2018,

Samedi 5 mai, juste avant de s’envoler pour Ouvéa avec le président de la République, Philippe Germain a souhaité venir personnellement saluer « l’engagement » des équipes du Médipôle, mobilisées depuis le début de la grève des personnels des trois cliniques, le 25 avril, suivie par celle des médecins libéraux. Accueilli par la présidente du conseil d’administration Jacqueline Bernut et le directeur général Dominique Cheveau, ainsi que Valentine Eurisouké, chargée de la santé au gouvernement, et son chef de cabinet, Claude Gambey, Philippe Germain est allé au devant du personnel présent en cette fin de nuit plus calme. « Le gouvernement voulait vous témoigner tous ses remerciements. Vous pouvez être fiers », dit-il aux admissions, avant de saluer un médecin urgentiste, qui lui fait part d’une « semaine critique », « mais on a assumé ». À l’écoute et se montrant reconnaissant, Philippe Germain a poursuivi aux urgences pédiatriques où, là aussi, la fatigue s’est exprimée. « Merci pour votre engagement, les Calédoniens peuvent être fiers de leur hôpital public », a-t-il répété au fil des rencontres.
« Merci de votre visite, c’est apprécié », a salué le chef du service Gynécologie obstétrique, Érick Camus, service très mobilisé aussi pour faire face à la multiplication des accouchements et des consultations. « C’est là que toute la force du service public se révèle et vous avez démontré toute votre capacité à faire face », a encore félicité le président. La récompense vient des nouveaux patients : des mamans ont promis de revenir accoucher à l’hôpital.