Les nouvelles expositions du Médipôle

Le 23 avril 2018,

Dans le cadre de la semaine du hip-hop, deux expositions sont présentées dans le grand hall et dans le même temps au centre culturel de Dumbéa. Elles ont été réalisées en collaboration avec le Label Art By Friend et la province Sud. À l’Interpôle, sont exposées des photographies réalisées entre 1929 et 1935 par les peintres Paul et Roland Mascart, issues de la collection Mascart-Gnini et conservées à la médiathèque du centre culturel Tjibaou.

Le grand hall met à l’honneur le street art avec l’exposition PunchLines qui explore le vaste thème du langage à travers le regard et le travail d’artistes venus de divers horizons créatifs et géographiques. Chacun d’entre eux a été invité à s’approprier l’art du lettrage pour développer une œuvre reflétant ses influences linguistiques et culturelles. Après la Nouvelle-Calédonie, la collection a pour vocation de se construire avec une itinérance sur les cinq continents.

La seconde exposition du grand hall, Masques, est issue de la résidence de l’artiste calédonien, Fabrice Ballay, à la fois sculpteur, illustrateur et grapheur aérographiste. Il a travaillé avec Brokovich, artiste d’art urbain, venu de métropole, sur le masque qui constitue un élément culturel universel, de la pop culture aux arts premiers, présent sur les cinq continents. Les deux artistes ont créé des œuvres sur le thème du masque avec une approche contemporaine et urbaine.

Et du côté de l’Interpôle, ce sont de magnifiques photos d’époque des peintres Paul et Roland Mascart qui ornent les murs. Ces images nous invitent à une escapade photographique en Nouvelle-Calédonie à travers un échantillon de photographies réalisées entre 1929 et 1935. Venez découvrir un témoignage rare et original sur le Caillou de l’entre-deux-guerres.

À découvrir jusqu’au 1er juillet 2018 !