Un hôpital numérique

Le Médipôle bénéficie, sur le plan technologique, des dernières générations d’équipements. La plupart des équipements biomédicaux sont connectés et le bâtiment est le premier en Nouvelle-Calédonie à disposer d’un réseau numérique d’information 100 % fibre optique.
La téléphonie, l’informatique, les appels malades, le wifi et la vidéosurveillance passent par ce réseau et ses 8 000 prises informatiques.
Deux data centers, complètement redondants, assurent une sécurité maximale des données. Le Médipôle est également équipé de deux systèmes de climatisation, d’un système anti-incendie «à gaz»…

Le dossier du patient informatisé

Au CHT Gaston-Bourret, le dossier médical des patients est entièrement informatisé. Toutes les données du patient sont donc numérisées (observations médicales, comptes rendus d’interventions et d’hospitalisation, prescriptions médicales, examens d’Imagerie, résultats de biologie…) et peuvent être partagées au sein de l’hôpital par tous les personnels concernés, à un stade ou à un autre des soins dans le plus strict respect de la confidentialité et du secret médical.
Finis les risques de pertes ou de dégradation de tout ou partie des dossiers sous format papier. Dans chaque service, les personnels disposent d’ordinateurs portables, avec lesquels ils se déplacent dans les chambres, et grâce auxquels ils accèdent au dossier du patient.

Le dossier patient informatisé participe à la meilleure continuité des soins et de la prise en charge tout en permettant le plus strict respect de la confidentialité des données qu’il comporte. En l’absence de textes spécifiques sur le sujet, la loi métropolitaine de mars 2002 sur le secret médical s’applique en Nouvelle-Calédonie. Ainsi, toute personne prise en charge par un professionnel, un établissement ou un réseau de santé a droit au respect de sa vie privée et au secret des informations la concernant.
Seul, le patient peut choisir de divulguer tout ou partie de son dossier médical auprès d’un praticien qui ne fait pas partie de l’équipe soignante directement concernée.

Lire aussi « Comment obtenir une copie de son dossier médical », cliquez ici