Découvrez les expositions du Médipôle

Le 7 août 2019,

Racines, c’est le mot qui sous-tend les grandes toiles de Patricia Bourgeois, exposées sur les murs du Grand Hall jusqu’au 30 septembre. Sa technique fait référence au tapa océanien. Elle utilise du tissu qui, couche après couche, se transforme peu à peu en une matière qui peut s’apparenter à du cuir, à de la peau, à de l’écorce battue. Elle aime entrecroiser les influences culturelles et mêler des techniques aussi différentes que la photographie, la peinture, le dessin ou l’art numérique.
L’artiste a grandi en Nouvelle-Calédonie et se consacre pleinement à l’art depuis 2001. Après diverses formations dont une année à l’école d’art de Nouméa, Ko We Kara, et trois stages aux Beaux-Arts de Paris, elle obtient une licence d’art plastique en 2018. Passionnée de voyages, elle fait un tour du monde à la voile avec son mari et ses deux enfants, et expose ses photos à Cape Town, en Afrique du sud.
De retour à Nouméa, elle participe à l’organisation des fêtes du livre dans les îles Loyauté et expose régulièrement, notamment au Château Hagen ou à la Maison Higginson.

Pour contacter l’artiste
Tél. 75 39 13
 – patriciabourgeois.com
Facebook : Patricia Bourgeois Artiste Plasticienne

Et à l’Interpôle – au niveau du pôle Mère-Enfant, l’exposition, Loyauté Loyalty (1860 – 1960), un siècle de photographies retrouvées, est présentée en partenariat avec le Centre culturel Tjibaou et le service des archives de la Nouvelle-Calédonie jusqu’au 30 septembre.