La lutte contre la dengue s’intensifie

Le 11 juillet 2019,

Mercredi 10 juillet a eu lieu le premier lâcher de moustiques porteurs de la bactérie Wolbachia, place des cocotiers à Nouméa. Destinée à lutter efficacement contre les épidémies de dengue, de zika et de chikungunya, cette opération fait suite au partenariat passé en mars 2018 entre le World Mosquito Program (WMP), le gouvernement, la ville de Nouméa et l’Institut Pasteur de Nouvelle-Calédonie.

La méthode, totalement naturelle et innovante, et qui a déjà fait ses preuves consiste à introduire la bactérie Wolbachia dans des moustiques Aedes Aegypti qui sont ensuite relâchés dans différents endroits de la ville. Ils se reproduisent avec les moustiques sauvages et transmettent la bactérie. Leur capacité à propager les virus est alors largement réduite, ce qui permet d’éviter les épidémies. D’autant que le risque associé aux lâchers de moustiques porteurs de la Wolbachia est infime et qu’elle est sans danger pour l’homme, l’animal ou l’environnement.

Après de nombreuses années de recherche en laboratoire et d’essais sur le terrain, la campagne du Word Mosquito Program a reçu un accueil très favorable des Nouméens qui ont été consultés avant ce premier lâcher.
Pour rappel, la Nouvelle-Calédonie est la quatrième île du Pacifique et le premier territoire français à rejoindre l’initiative mondiale.