Deux nouvelles expositions artistiques

Le 4 octobre 2019,

Le grand hall accueille l’exposition Le continent océan de l’artiste Ann Ward. Au cœur de ses toiles peintes, le Pacifique Sud, ou plus largement l’Océanie.

L’exposition met ainsi en scène des tableaux qui évoquent l’espace, le ciel, la mer, les îles… Ses œuvres sont un reflet de l’humanité, comme sortie des profondeurs de l’océan et des terres poussées par le feu plus profond encore. L’Océanie, vaste et généreuse, est abordée tantôt d’une manière abstraite, tantôt avec une touche de réalisme, au rythme d’un tambour ou de la mélodie d’une flûte.

Ann Ward est née en Grande Bretagne, a fait les Beaux Arts à Edimbourg (Écosse), et a enseigné à l’école d’architecture de Bordeaux de 1974 à 2004. Elle vient alors en Nouvelle-Calédonie où elle réside aujourd’hui. Elle aime dialoguer avec le public soit directement, soit à travers les formes, les couleurs et les ambiances des ses œuvres.

Pour contacter l’artiste
Tél. 26 18 85 
- afwjanin@hotmail.com

À l’Interpôle – au niveau du pôle Mère-Enfant, Prisca Nekiriai, originaire de la tribu de Nekliai, expose pour la première fois ses photos. Ma tribuest un retour sur l’identité, l’origine, la racine, le clan à destination des jeunes. En référence à l’année internationale des langues autochtones et face aux enjeux de la modernité, les légendes des photographies sont en langue arhâ et arhö.