Les sous-commissions de la CME

La Sous-commission des urgences et des admissions non programmées (COMURAMP)

Elle a pour objectif de mettre en œuvre des mesures permettant d’anticiper les situations de saturation de l’hôpital et de gérer les situations de crise.

La Sous-commission de la Formation médicale

Elle gère le développement professionnel continu et a pour objectifs le maintien et l’actualisation des connaissances et des compétences ainsi que l’amélioration des pratiques. Elle s’adresse à l’ensemble des professionnels de santé et constitue une obligation, quel que soit le mode d’exercice.

La Sous-commission pédagogique des internes

Son but est de déterminer quels services ont le droit d’accueillir des internes et dans quelle spécialité. Elle veille également à ce que le stage réponde aux critères pédagogiques et aux objectifs de formation. Elle doit s’assurer que l’encadrement de l’interne et les moyens mis à sa disposition lui permettent d’atteindre ces objectifs.

La Sous-commission d’Information médicale (CIM)

La CIM est chargée de statuer sur les sujets d’information médicale.

La Sous-commission du Matériel biomédical

C’est l’organe de référence qui, au sein du CHT, est chargé d’élaborer et de déterminer les principes de base qui régissent le choix, l’acquisition et l’usage des médicaments, du matériel stérile et des implants.

La Sous-commission des Anti-Infectieux (CAI)

La CAI promeut de façon opérationnelle le bon usage des anti-infectieux afin de préserver au mieux l’activité de ces médicaments, avec comme objectifs la réduction de la prescription et de la consommation des antibiotiques et la lutte contre les résistances.

La Sous-commission de la vie hospitalière (CVH)

La CVH doit permettre l’amélioration de la qualité de vie au travail. Elle travaille sur la prévention des risques psychosociaux et de réflexion sur l’organisation du travail et le management médical.