Le dépôt au coffre

Après votre passage au secrétariat d’hospitalisation, vous serez reçu dans votre service de soins par un membre de l’équipe qui veillera à votre installation et vous présentera les lieux. Le pôle qui vous reçoit est placé sous la responsabilité d’un médecin-chef de service et d’un cadre de santé.

Votre chambre n’est pas fermée à clé. Il est donc préférable d’éviter de porter des bijoux, de détenir des espèces ou des objets de valeur (téléphone portable, ordinateur…). N’apportez que des objets strictement utiles à votre hospitalisation ! Des vols peuvent aussi parfois se produire et l’établissement n’est responsable que des objets déposés dans les coffres.

Le dépôt au coffre n’est pas obligatoire, mais est recommandé pour éviter tout risque. Toute personne hospitalisée, désireuse de déposer des objets ou valeurs au coffre, devra en informer le personnel soignant qui le dirigera vers le secteur compétent.

Vous pouvez déposer autre chose que de l’argent et des objets de valeur, mais le cadre de santé de votre service de soins est en droit de refuser les objets dont la détention n’est pas justifiée. Il peut par contre vous autoriser à conserver certains objets de l’environnement quotidien indispensables ou de faible valeur (livres, radio…).

En cas d’urgence ou lorsque l’état physique ou mental de la personne hospitalisée la rend incapable de manifester sa volonté, le personnel est tenu de dresser l’inventaire des objets de toute nature détenus à l’entrée et d’accomplir les formalités de dépôt.

Retrait

Les modalités de retrait des objets déposés sont précisées sur le document qui vous est remis lors du dépôt. Les samedis, dimanches ou jours fériés 
les services administratifs étant fermés, n’oubliez pas de les demander la veille ou l’avant-veille de votre départ. Si le retrait est effectué par une tierce personne, elle devra présenter sa propre carte d’identité ainsi que la vôtre.
Les dépôts non réclamés dans un délai d’un an sont considérés comme abandonnés.