Les frais d’hospitalisation

Après les formalités d’admission, la secrétaire médicale vous remettra le livret des tarifs et vous renseignera sur les frais d’hospitalisation et les taux de prise en charge.
Les frais d’hospitalisation comprennent :
• Les frais de séjour fixés par jour d’hospitalisation : ils couvrent les frais médicaux et sont définis par arrêté du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Selon votre situation, ils seront pris en charge pour tout ou partie par votre couverture sociale (RUAMM, aide médicale, mutuelle).
• Le forfait journalier : il contribue aux frais d’hébergement, de repas et d’entretien liés à votre hospitalisation ou en découlant. Ce forfait est dû pour tout séjour supérieur à 24 heures dans un établissement de santé, y compris pour le jour de sortie. Dans la plupart des cas, le forfait journalier reste à la charge du patient.

Quand faut-il payer dès votre entrée ?

Si vous n’avez aucune couverture sociale, vous devrez verser une provision correspondant à 3 jours d’hospitalisation. Même disposant d’une couverture sociale, une part des frais reste à votre charge. Une avance sur frais de séjour vous sera demandée.

Vous ne comprenez pas le calcul de ce que vous devez payer ?

Demandez tous les éclaircissements nécessaires ou faites-le demander par vos proches. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’une assistante sociale si vous pensez que votre situation financière personnelle va être affectée gravement par les frais de votre séjour à l’hôpital.

Comment payer ?

Lors de votre sortie, vous devez régler les frais non pris en charge par votre couverture sociale à l’accueil du pôle où vous avez séjourné. En dehors des horaires d’ouverture, vous pouvez régler au service des Urgences. Les règlements s’effectuent en espèces, par chèque (sur présentation d’une pièce d’identité) ou carte bancaire.
En cas de non-paiement, ces frais seront recouvrés par l’intermédiaire des Finances publiques.