Les jardins du Médipôle

À Koutio, le spectacle de la nature est doublement présent : à la fois par la beauté du site où l’hôpital est implanté, entre le lagon, sa mangrove et les montagnes, et par son aménagement paysagé, partie intégrante du projet initial du Médipôle. Près de sept hectares de terrain sont ainsi réservés aux espaces verts, imaginés et réalisés sur le thème de l’Océanie, sa géologie, ses paysages, sa flore endémique et indigène, ses peuples, leurs migrations et leurs croyances.

Ces jardins constituent aussi, grâce à leurs vertus apaisantes et relaxantes, un atout pour le bien-être et la guérison des patients. De nombreuses travaux ont effectivement démontré que le simple fait de regarder des paysages naturels permet de réduire le stress, voire même parfois d’améliorer les résultats cliniques. Le contact et la perception de la nature favorisent le bien-être de chacun. Aussi, le rôle des jardins, apaisants, relaxants, sources d’émotion et d’imagination, est primordial dans un centre hospitalier. Et outre les effets sur les patients, ses bienfaits sur le personnel ont été également mis en lumière par des études qui ont révélé une plus grande satisfaction et fidélisation des employés dans les hôpitaux au cadre bucolique.